Les différents types de 3e pilier qui assurent votre retraite

Avec un système de prévoyance articulé autour de trois piliers, chacun joue un rôle crucial pour garantir une fin de carrière sereine et un passage à la retraite en douceur. Si les deux premiers piliers sont relativement connus , c’est le troisième pilier qui se révèle être la pièce maîtresse pour compléter votre prévoyance. En effet, ce dernier permet d’atteindre un niveau de revenu confortable après le départ en retraite. Cet article vous plonge dans les méandres de ce dispositif qui peut s’avérer être votre meilleur allié pour une retraite dorée.

Deux différentes formes de pilier 3a

Lorsque l’on évoque le pilier 3a, on parle d’une épargne à long terme, avec des avantages fiscaux non négligeables, spécialement conçue pour la prévoyance individuelle. Que vous optiez pour un contrat d’épargne avec un établissement bancaire ou une compagnie d’assurance, vous vous engagez sur la voie de la constitution d’un capital destiné à compléter vos revenus une fois à l’âge de la retraite. Le pilier bancaire implique l’ouverture d’un compte épargne prévoyance avec un taux d’intérêt généralement plus favorable que les comptes épargne classiques, mais avec des conditions de retrait spécifiques. À l’inverse, le contrat de prévoyance passé avec une compagnie d’assurance vous couvre non seulement pour la retraite mais également en cas de décès ou d’invalidité. 

Pour une compréhension approfondie du pilier 3a et pour se préparer au mieux à sa retraite en Suisse, une ressource supplémentaire est accessible ici sur https://alliance-sciences-societe.fr/preparer-sa-retraite-en-suisse-avec-le-pilier-3a/

Les avantages du pilier 3a contracté auprès d’une assurance

Le pilier 3a souscrit auprès d’une compagnie d’assurance est souvent salué pour sa double fonction : il s’agit à la fois d’une assurance vie et d’une formule de prévoyance retraite. En souscrivant à ce type de pilier prévoyance, vous sécurisez un montant fixe et garanti, versement après versement, jusqu’à votre départ en retraite. Un tel contrat vous offre une visibilité et une stabilité rassurantes puisque le taux technique – c’est-à-dire le taux de rendement minimal garanti par l’assureur – est défini dès la signature.

Outre la sécurité du capital, l’attrait principal réside dans les avantages fiscaux substantiels qu’il confère. En effet, les cotisations versées au titre de ce pilier peuvent être déduites de votre revenu imposable, permettant ainsi de réduire l’impôt sur le revenu de manière significative chaque année. N’oublions pas que ce pilier peut également comporter des couvertures en cas d’incapacité de gain, offrant ainsi une protection plus complète que le seul aspect épargne.